Jeep Parts

Arbres de transmission

Les arbres de transmission portent à chaque extrémité un joint de cardan dont un est coulissant.Le joint coulissant est repéré par des flèches sur l'arbre cannelé et sur le manchon de la chape du joint. Ces repères sont nécessaires pour obtenir un assemblage correct, car les chapes du joint de cardan à l'avant et à l'arrière doivent se trouver dans le même plan après montage.L'arbre reliant la boîte auxiliaire au pont AV. comporte des joints de cardan du type à étrier. L'arbre de transmission AR. est équipé d'un joint à étrier à la partie arrière et à l'avant, d'un joint du type à frein à ressort.Les joints de cardan, du type à roulements à aiguilles, ne nécessitent ni réglage à la main, ni outillage spécial.

Démontage des joints de cardan du type à frein à ressort

Pour enlever les freins à ressort, pincer, à l'aide d'une pince leurs extrémités recourbées. Si le frein ne peut être dégagé aisément, frapper légèrement sur l'extrémité du roulement, ce qui réduira la pression de la face sur le frein.

Taper avec une chasse sur l'extrémité de l'un des roulements jusqu'à ce que le roulement opposé sorte de la chape du joint de cardan. Retourner ensuite le joint de cardan et chasser le premier roulement de son logement en tapant sur l'extrémité du tourillon du croisillon dépassant la chape. Utiliser une chasse ronde en métal doux et a bout plat ; d'un diamètre environ 0,8 mm. plus petit que l'alésage du trou de la chape, pour ne pas endommager le roulement.

Répéter cette opération pour les deux autres roulements, puis retirer l'ensemble du croisillon en le glissant d'un côté et en l'inclinant pour sortir le tourillon de son logement.

Après lavage des pièces, s'assurer que les canaux de graissage du croisillon ne sont pas obstrués. Graisser avec un lubrifiant semi-fluide.

Mettre en place les aiguilles et verser du lubrifiant dans la cage du roulement jusqu'au tiers de sa profondeur. Il est recommandé de monter des joints neufs (n° 2, planche arbre de transmission) sur les tourillons de croisillons.

Après remontage, si les articulations sont dures, il faut frapper légèrement sur les bras des chapes avec un marteau, ce qui réduira la pression sur le roulement à l'extrémité du croisillon.

Démontage des joints de cardan du type à étrier

Le démontage des boulons-étriers en forme d' "U" se trouvant sur les chapes des joints de cardan de l'arbre de transmission AV. permettra d'enlever l'ensemble de l'arbre.

Après ce démontage, glisser l'arbre de transmission à l'intérieur du manchon du joint coulissant, ce qui permettra à la cage du roulement à aiguilles de sortir et de dépasser les épaulements de la chape.

Prendre soin de maintenir en place les cages des roulements pour éviter de perdre les aiguilles.

Sortir ensuite les freins à ressort et les roulements comme précédemment.

Caractéristiques des arbres de transmission et joints de cardan

Arbre de transmission

  • Marque : Spicer
  • Diamètre : 31,75 mm. (1 1/4")
  • Longueur arbre AV. (d'axe en axe des joints) : 550,86 mm. (21 1 11/16")
  • Longueur arbre AR. (d'axe en axe des joints) : 508,79 mm. (20 1/32")

Commande des roues AV.

  • Joint de cardan avant : marque Spicer, modèle 1.268
  • Joint de cardan arrière : marque Spicer, modèle 1.261

Commande des roues AR.

  • Joint de cardan avant : marque Spicer, modèle 1.261
  • Joint de cardan arrière : marque Spicer, modèle 1.268

Pont avant

Les pièces constituant le différentiel du pont AV. sont interchangeables avec celles du pont AR. Les arbres de commande des roues AV. peuvent être retirés sans nécessiter un démontage de l'axe pivot de fusée.

Démontage des arbres de roues AV.

(Voir la planche de détail du pivot de fusée et des roulement des roues AV.)

  1. Enlever les roues
  2. Enlever le chapeau de moyeu, à l'aide de deux tournevis
  3. Bloquer les moyeux à l'aide des freins
  4. Enlever l'écrou de l'arbre de roue
  5. Enlever les vis de fixation du flasque entraîneur et retirer le flasque au moyen d'un tire-moyeu
  6. Enlever les écrous des roulements du moyeu et les rondelles n° 19, 20, 21, 22
  7. Enlever le moyeu de roue et l'ensemble du tambour de roue (avec ses roulements), en prenant soin de ne pas endommager le joint d'huile sur le carter corps du pivot de la fusée
  8. Dévisser le raccord du tube hydraulique du dispositif de freinage, ainsi que les vis de fixation du plateau-support de frein
  9. Enlever la fusée n° 11
  10. L'ensemble complet de l'arbre et de l'articulation peut alors être retiré du carter

Démontage du joint de cardan « BENDIX »

Après avoir retiré l'ensemble de l'arbre de commande et l'avoir soigneusement nettoyé :

  1. Chasser au moyen d'un poinçon la goupille qui bloque l'axe portant la bille centrale en bout de l'arbre
  2. En tenant l'arbre verticalement, le joint de cardan en haut, faire rebondir l'arbre sur un bloc de bois afin de faire tomber l'axe de la bille centrale dans le trou percé en bout d'arbre
  3. Tirer sur les deux côtés du joint de cardan en les amenant dans la position angulaire maximum. Tourner alors la bille centrale jusqu'à ce que la rainure vienne s'aligner avec le chemin de roulement de la bille. Ceci permettra de faire passer la bille adjacente au-delà de la bille centrale et de la sortie du joint. Les trois autres billes d'entrainement et la bille centrale viendront ensuite

En cas d'usure excessive d'un chemin de roulement, il faudra remplacer l'ensemble des arbres et du joint de cardan.

Si l'axe de la bille centrale est endommagé, il faut le remplacer. Les billes ne doivent pas présenter de méplat ou de rayures. Sinon les remplacer.

Le diamètre des billes d'entraînement est de 22,22 mm. (0.875"). Des billes de réparation sont prévues en diamètres variant de 22,169 mm. (0. 872") a 22,301 mm. (0.878"), et échelonnés de 0,025 mm. (0.001").

Si l'on découvre du jeu dans un joint de cardan dont les chemins de roulement sont encore en bon état, on pourra y remédier en montant des billes d'entraînement de plus forte dimension. Choisir une ou deux billes neuves de 0,025 mm. plus grosses que la plus petite bille du joint. Il est prudent de choisir des billes ne variant pas entre elles de plus de 0,025 mm., et cette variation ne devra pas excéder 0,051 mm. (0.002"). Au remontage, les deux billes les plus grosses devront être opposées diagonalement.

Il n'y a pas lieu d'appairer les billes d'entraînement lorsqu'on remplace la bille centrale ou son axe.

Remontage du joint de cardan « BENDIX »

  1. Serrer l'arbre de pont dans un étau, le joint se trouvant vers le haut
  2. Monter la bille centrale (bille percée d'un trou au centre), qui se place sur son siège sphérique en bout d'arbre, le trou et la rainure en face de soi
  3. Faire tomber l'axe de cette bille dans le trou percé dans l'arbre de roue (arbre cannelé) au-dessous du siège de la bille
  4. Placer l'arbre de roue sur la bille centrale, puis introduire 3 billes d'entraînement dans les chemins de roulement
  5. Tourner la bille centrale jusqu'à ce que sa rainure s'aligne avec le chemin de roulement de la quatrième bille. Introduire cette dernière et redresser l'arbre pour aligner l'ensemble
  6. Tourner la bille centrale jusqu'à ce que son axe tombe dans le trou percé dans la bille
  7. Placer la goupille de blocage et mater ses deux extrémités. Utiliser autant que possible une goupille neuve

Après avoir retiré l'ensemble des arbres, on peut démonter ce joint de la façon suivante:

  1. Enlever les 3 vis n° 21 de fixation de l'arbre de roue n° 27 à la cage à rotule et retirer l'arbre de la bague intérieure à cannelures n° 24. Pour enlever la rondelle de retenue n° 29, il faut sortir le frein ressort n° 28 qui se trouve sur l'arbre de roue
  2. Après avoir nettoyé l'ensemble du joint, retirer l'axe pilote n° 20 de centrage des arbres
  3. Appuyer en différents points sur la bague intérieure à cannelures n° 24 ainsi que sur la cage à rotule n° 23, jusqu'à ce que les billes puissent être sorties à l'aide d'un petit tournevis
  4. Après avoir enlevé toutes les billes, retourner la bague intérieure et la cage à rotule, de façon que la cuvette sphérique n° 25 se trouve en haut. Retirer cette cuvette
  5. La cage à rotule comporte deux ouvertures rectangulaires ainsi que 4 trous plus petits ; tourner la cage de façon à faire entrer deux saillies de l'arbre de roue dans les ouvertures rectangulaires de la cage et sortir celle-ci
  6. Pour enlever la bague intérieure, il faut l'orienter de façon qu'une des saillies tombe dans un des trous rectangulaires de la cage à rotule, puis pousser la bague d'un côté et la soulever du côté opposé

Joint de cardan type « TRACTA »

Ce joint se compose de deux parties, l'une avec un tenon au centre, l'autre avec une rainure. Ces deux parties sont ajustées avec un jeu de 0,05 à 0,10 mm. (0.002 à 0.004"). Les différentes parties comportent, pour les appairer, des numéros, de 1 à 4, marqués sur les faces intérieures.

La partie qui porte le tenon droit doit être montée sur l'arbre du pont.

Remontage de l'ensemble arbre et joint de cardan

  1. Introduire l'ensemble dans le carter du pont AV en prenant soin de ne pas endommager le joint d'huile du carter corps pivot de fusée. Faire entrer l'extrémité cannelée de l'arbre de pont dans le différentiel et pousser jusqu'à ce que l'épaulement du joint de cardan bute contre la rondelle de butée du tube de pont
  2. Monter la fusée de direction n°11 (planche détail du pivot de fusée et roulements de roue AV)
  3. Remonter le raccord du tube hydraulique du dispositif de frein et boulonner le plateau-support de frein sur la fusée
  4. Graisser les roulements de roue, monter ces roulements ainsi que le moyeu avec son tambour de frein, sur la fusée. Monter la rondelle n° 19 et l'écrou de réglage n° 20. Visser l'écrou pour obtenir un léger serrage des roulements quand on tourne la roue, puis desserrer d'environ un quart de tour. Monter ensuite la rondelle d'arrêt n° 21 et l'écrou de blocage n° 22. Bien serrer cet écrou, puis rabattre la languette de la rondelle d'arrêt
  5. Quand les arbres sont munis de joints de cardan « Bendix » ou « Tracta », on monte le flasque entraîneur de moyeu sans cales d'épaisseur sur la face du moyeu. On mesure alors avec une jauge l'écartement entre le moyeu et le flasque. Il faudra placer des cales d'épaisseur correspondant à cet écartement. Après avoir monté l'ensemble, vérifier le jeu axial. Pour cela, dévisser légèrement l'écrou de roue jusqu'à ce que l'on puisse introduire une jauge de 1,27 mm. (0.050") entre l'écrou et le moyeu. Frapper ensuite avec un maillet sur l'extrémité de l'arbre de roue, l'arbre se déplacera d'une distance égale à son jeu axial. Mesurer cette distance et déterminer le jeu. Celui-ci doit être compris entre 0,38 et 0,89 mm. (0.015 et 0.035"). Sinon, il faut ajouter ou retirer des cales. Dans le cas d'un joint de cardan «Rzeppax» il faudra remonter toutes les cales d'épaisseur qu'on aura enlevées au démontage, soit 1,52 mm. (0.060") de chaque côté
  6. Monter le chapeau de moyeu et la roue
  7. Vérifier l'alignement des roues
  8. Purger les freins. S'assurer que le joint de cardan de la fusée est graissé par le trou de bouchon de remplissage pratiqué dans le carter de pivot de fusée

Remplacement des roulements de pivot de fusée

Pour enlever les roulements ou les bagues extérieures des roulements des axes de pivot de fusée, il faut enlever l'ensemble du moyeu du tambour de frein, les roulements du moyeu, les arbres de pont AV, la fusée et le carter de pivot de fusée. Ce dernier sera démonté de la façon suivante. :

  1. Enlever les 8 vis n° 33 qui tiennent en place les joints d'huile n° 34 et 38. (Planche détail du pivot de fusée et des roulements de roue.)
  2. Enlever les 4 écrous qui fixent le chapeau du roulement inférieur de pivot de fusée n° 41
  3. Enlever les 4 écrous n° 3 qui fixent le levier supérieur de fusée, démonter le protecteur du tuyau frein et le levier de fusée n° 5

Le carter de pivot de fusée n° 8 peut alors être enlevé.

Au remontage du pivot de fusée, il faut remettre des cales d'épaisseur en quantité suffisante sous le levier supérieur de fusée, ainsi que sous le chapeau du roulement inférieur, pour obtenir un serrage correct sur les roulements coniques. Les cales d'épaisseur sont disponibles en épaisseur de : 0,076 ; 0,127 ; 0,254 et 0,762 mm. (0.003, 0.005, 0.010 et 0.030") Monter une cale de chacune des épaisseurs ci-dessus sur les faces supérieure et inférieure du carter de pivot de fusée. Monter le levier de fusée ainsi que le chapeau inférieur, les rondelles et les écrous des goujons et serrer à fond.

Vérifier le serrage des roulements en accrochant un dynamomètre dans le trou de fixation de la rotule de la barre d'accouplement dans le levier de fusée, et ajouter ou retirer des cales jusqu'à ce que le couple nécessaire à faire tourner la fusée sur son axe soit d'environ 28,8 à 40 cm.-kg. (25 à 35 pouces-livres), le joint d'huile étant enlevé. S'assurer qu'il y a la même épaisseur de cales sous le levier de la fusée et sous le chapeau inférieur.

Joint d'huile du carter de pivot de fusée

On peut remplacer facilement ce joint n° 34 et 38 en enlevant les 8 vis de fixation.

Avant de remonter un joint neuf, examiner soigneusement la surface sphérique du corps de pivot et, si l'on découvre des rayures qui pourraient endommager le joint, il faut la passer a la toile émeri.

Monter les deux parties du joint en s'assurant que le feutre s'ajuste bien à la jointure des deux moities.

Après utilisation du véhicule par temps froid ou humide, il faut braquer les roues à droite et à gauche pour enlever l'humidité adhérente au joint d'huile et à la surface sphérique du corps de pivot de la fusée. Ceci a pour but d'éviter le givrage qui endommagerait le joint d'huile. Quand le véhicule n'est pas utilisé pendant un certain temps, enduire ces surfaces d'une légère couche de graisse pour éviter l'oxydation.

Différentiel avant

Le différentiel étant identique à celui du pont AR, les instructions données plus loin pour ce dernier sont Ies mêmes pour le différentiel AV.

Pont arrière

Le pont AR est du type flottant. On peut enlever les deux arbres de pont sans démonter les roues. Les extrémités extérieures des arbres de pont sont pourvues de brides d'entraînement, venues de forge. Ces brides sont fixées sur les moyeux des roues AR.

Les bagues extérieures des roulements à rouleaux supportant les roues sont emmanchées à force dans le moyeu de roue, et le réglage des roulements se fait par des écrous qui se trouvent en bout du tube de pont.

Le rapport du pont est de 1 à 4,88 ; le pignon d'attaque a 8 dents et la couronne 39.

Démontage des arbres de pont AR

  1. Enlever les 6 vis de fixation n° 35 qui fixent la bride d'entraînement sur le moyeu
  2. Retirer l'arbre. On peut utiliser 2 vis de fixation pour débloquer l'arbre, en se servant des 2 trous taraudés dans les brides d'entraînement

Démontage et révision du différentiel

Vidanger l'huile, puis enlever le couvercle du carter de différentiel.

  1. Enlever les arbres de pont
  2. Enlever les 4 vis n° 38, qui maintiennent en position les deux chapeaux du palier du différentiel n° 36 (planche pont AR)
  3. En utilisant 2 barres, une de chaque côté de la grande couronne et parallèlement au tube de pont, soulever l'ensemble du différentiel
  4. Enlever les vis de fixation n° 3 qui maintiennent la couronne n° 22, sur la coquille du différentiel n° 19
  5. Retirer la grande couronne de la coquille du différentiel, en frappant légèrement sur la couronne avec une masse de plomb
  6. Chasser la goupille n° 25 de blocage de l'axe n° 13 des satellites. Retirer cet axe
  7. Enlever alors les satellites n° 15 et 24, en prenant soin de ne pas perdre les rondelles de butée n° 16 et 23
  8. Enlever les pignons planétaires n° 12 et 26, ainsi que les rondelles de butée n° 11 et 27
  9. Enlever l'ensemble de la chape du joint de cardan n° 59 en se servant d'un arrache-moyeu
  10. Sortir la bague extérieure n° 65 du roulement avant du pignon d'attaque et le joint d'étanchéité n° 61
  11. Enlever le roulement conique avec l'outil spécial

Réglages

Réglage du pignon d'attaque

Avant de procéder au réglage de la couronne, il faut vérifier et régler, s'il y a lieu, le pignon d'attaque. Ce réglage s'opère à l'aide de cales d'épaisseur n° 41, qui se placent entre la bague extérieure du roulement arrière et le carter du pont.

Ces cales existent en épaisseur de : 0,076 ; 0,127 ; 0,254 mm. (0.003, 0.005 et 0.010").

S'il faut remplacer la bague extérieure du roulement arrière, ou s'il faut modifier le réglage du pignon d'attaque, il est préférable de se servir d'un outil approprié pour le démontage et le remontage de cette bague.

Réglage des roulements du pignon d'attaque

Pour obtenir un réglage correct de ces roulements, insérer des cales d'épaisseur entre l'entretoise des roulements du pignon et la bague intérieure du roulement avant. Ajouter des cales jusqu'à ce qu'on obtienne un léger serrage des roulements (en tournant le pignon à la main).

Monter le pignon d'attaque et son roulement arrière à l'intérieur du carter de pont, placer le roulement avant dans sa position, puis mettre en place la chape du joint de cardan n° 59.

Cette opération peut être accomplie en utilisant un bloc de bois pour supporter le pignon d'attaque.

Ne pas mettre en place le joint d'étanchéité du pignon avant d'avoir vérifié le réglage de ce dernier avec la jauge spéciale prévue à cet effet.

Réglage de l'engrènement du couple conique

La jauge de réglage du pignon d'attaque est pourvue d'une vis micrométrique à vernier, qui permet de mesurer exactement l'épaisseur des cales nécessaires.Les faces du pignon d'attaque sont marquées pour indiquer le réglage correspondant. Un pignon marqué zéro correspondra à une lecture de 18,26 mm. (0.719") sur le vernier quand le réglage est correct. Cette dimension représente la distance entre la face postérieure rectifiée du pignon et l'axe des roulements du carter du différentiel. Par conséquent, un pignon marqué ( + 2) est de 0,05 mm. (0.002") plus long qu'un pignon standard, et le micromètre devra donner une lecture de 0.717". De même, un pignon marqué (- 4) est de 0.004" plus court qu'un pignon standard et le micromètre donnera une lecture de 0,723" si le réglage est correct.

Montage du différentiel

Nettoyer soigneusement la surface de la coquille du différentiel et de la couronne.

Aligner les trous de vis de la couronne avec ceux de la coquille, puis monter la couronne sur la coquille au moyen d'une masse de plomb. Monter les rondelles-frein et les vis de fixation. Remonter les satellites, les planétaires, les rondelles de butée et l'axe des satellites, et mettre en place la coquille au-dessus de la goupille.

Le réglage des roulements du différentiel s'obtient par l'emploi de cales d'épaisseur placées entre la coquille et les bagues intérieures des roulements coniques, avec un serrage de 0,20 mm. (0.008") après l'assemblage dans le carter du pont.

Enlever les bagues intérieures des roulements ainsi que les cales de réglage. Remonter les bagues dans les cales. Placer l'ensemble du différentiel dans le carter du pont (avec les bagues extérieures des roulements) et pousser le tout d'un côté.

Vérifier alors le jeu entre la bague extérieure du roulement dans le carter de pont, en se servant d'une jauge d'épaisseur.

Après avoir déterminé ce jeu, il faut ajouter 0,20 mm. (0.008") et la dimension ainsi obtenue donnera l'épaisseur de cales à monter pour obtenir un serrage correct des roulements.

Enlever les roulements, placer une épaisseur égale de cales de chaque côté, puis remonter les roulements. Monter l'ensemble du différentiel dans le carter.

Après avoir monté les bagues extérieures des roulements dans leur logement à l'intérieur du carter, monter les chapeaux des roulements. Chaque chapeau devra être orienté pour que son numéro corresponde avec le numéro marqué sur le carter de pont. Serrer à fond les chapeaux des paliers; vérifier le voile de la face arrière de la couronne à l'aide d'un comparateur. Le voile ne devra pas dépasser 0,076 mm. (0.003"). Sinon, démonter à nouveau et vérifier soigneusement (coquille fendue ou faussée, couronne mal montée).

Le jeu total entre les dents de la couronne et du pignon d'attaque doit être de 0,127 à 0,178 mm. (0.005 à 0.007"). On vérifie ce jeu à l'aide d'un comparateur. Si le jeu entre les dents n'est pas correct, il sera nécessaire de changer les cales d'épaisseur derrière les roulements de la coquille. A titre d'exemple, en enlevant une cale de 0,127 mm. (0.005") d'un côté et en la mettant du côté opposé, on obtient une variation de jeu entre les dents de 0,089 mm. (0.0035").

Pour vérifier le montage correct du couple conique, on peut procéder de la façon suivante :Enduire la couronne de minium de plomb ou de bleu de Prusse par exemple. Faire tourner la couronne; le contact des dents du pignon d'attaque restera visible et on verra immédiatement si le montage est correct.Après avoir monté et réglé l'ensemble du différentiel, monter le joint d'étanchéité de la queue du pignon d'attaque. Pour cela, enlever la chape du joint de cardan et monter le joint d'étanchéité en se servant d'un collier de compression spécial.